J’ai eu la chance ce vendredi 19 janvier de voir pour la deuxième fois en concert le grand David Guetta à L’Accorhotel Arena de Paris.
La première fois c’était le 27 janvier 2016 au même endroit et je peux vous garantir que je n’ai pas été déçu du spectacle.

David Guetta, tout juste 50ans et toujours autant de passion derrière ses platines ce qui je l’avoue force le respect. Y a pas dire chacun de ses concert est une vraie claque visuelle et auditive. Nous étions dans les premiers rangs et pas le moindre acouphène en quittant la salle.
Paris est la deuxième date de sa nouvelle tournée la veille l’intro se faisait à Berlin et encore une fois les moyens de la soirée étaient énormes.
Toutes générations confondus et c’est ça qui fait plaisir, nous étions 15000 à venir le voir.

Début des hostilités

20h45, pile à l’heure, en première partie Hugel chauffe la salle dans son style bien à lui, ses remix et ses morceaux phares suffisent à préparer la salle à ce qui allait suivre.

22h00, pile à l’heure comme quoi le timing est sacré. Les artworks caractéristiques de son style sont bien présents. C’est frais, c’est coloré on est tout de suite dedans. Cerise sur le gâteau on peut remarquer que Mr se défonce à la salle de sport et en a profité pour virer ses cheveux longs. Après 30 minutes non stop de tubes, une différence majeure par rapport a ses précédentes dates apparaît. David nous prévient il est venu nous faire plaisir mais également se faire plaisir. N’est ce pas la base et ce à quoi aspire tout bon DJ qui se respecte.

Évoquant son parcours brièvement sans en faire des caisses il nous parle avec son allure d’éternel gamin de ses années Rave. De cette autre approche du son et de la fête qui était si différente à l’époque. Et d’un coup l’ambiance ce transforme. David nous emmène avec lui dans cette époque chère à son cœur. 30 minutes chrono de titres tellement différents de ce que les radios Mainstream nous vendent chaque jour. De la pure magie. L’éclairage change complètement et les fans de toujours sont subjugués.

Puis la pyrotechnie et les lasers finissent par reprendre le dessus pour le plus grand plaisir des yeux. Remix, collabs il pense surtout au copains tels que Martin Garrix, Afrojack, Will.i.am… Et contrairement à sa précédente tournée ses anciens morceaux sont beaucoup plus mis en avant et ce n’est pas pour me déplaire.

Fin en beauté

23h30 David signale qu’il veut passer je cite « un dernier disque », un remix de sa nouvelle tournée de « Just A Little More Love » qui pour rappel, le morceau original date de 2002 histoire de clôturer en beauté.

Au final 1h35 de concert, le tout à moins de 50€ la place. David Guetta reste toujours au somment après toute ces années. Même si la qualité des productions peut s’avérer fluctuante d’un album à l’autre surtout dans les petits derniers. On sent que Mr souhaite en revenir à ses bases et a ce qui lui a permis de faire la différence.

En somme j’ai réellement pris mon pied comme mes 15000 voisins au sein de son univers et je reste toujours fasciné par cet homme toujours aussi passionné après toutes ces années.

DAVID GUETTA toujours au top
Étiqueté avec :                                            

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :