Le monde du DJing offre de nombreuses possibilités pour mixer. La question qui reviens souvent c’est je commence par quoi? Un contrôleur d’entrée de gamme, la platine vinyle à Papa, une paire de platine CD trouvée à la brocante?
On va pas se mentir, le budget va beaucoup jouer. Mais c’est surtout sur quel style vous voulez vous orienter qui va vraiment vous guider.
Electro? Hip-Hop? Techno? Tous les formats ne sont pas totalement adaptés.

 

Les différents supports

 

 

Actuellement le format numérique est le plus répandu. le format CD est en proie a disparaitre progressivement. Enfin le format vinyle à l’ancienne subit une nouvelle envolée.

Ainsi, le format CD s’avère le moins cher si vous voulez du matos d’occaz à moindre prix pour commencer sur de bonnes bases.
Le numérique est le plus portatif et est désormais très abordable. Mais et parce qu’il y a toujours un mais. Les bases du mix sont moins évidentes à assimilé du fait que le taf est sacrément mâché par l’ordinateur. Pré-écoute, mix tempo et je ne parle même pas des techniques de mix comme le scratch. le travail y est extrêmement facilité et va rendre très difficile le passage sur d’autres setups.

Enfin, le format vinyle, qui est à la fois le plus cher et également le plus prisé vous permettra d’avoir les bases les plus solides et le numérique est à porté de main avec les vinyles timecodés.

 

Mon avis

 

J’ai personnellement commencé sur CD car il y a 15 ans le format numériques n’était qu’au stade embryonnaire. Une fois les bases acquises, me trimballer les caisses de CD dans la bagnole n’était pas la solution la plus pratique. L’arrivée des contrôleurs Pioneer a vraiment changé la donne.

Leboncoin, Facebook, Ebay regorgent de bonnes affaires en matière de matos. Les Pioneer 1000MK3, la RollsRoyce de la platine trouvable dans tous les clubs il y a 5ans sont trouvables sur ces plateformes à des prix à des années lumières des 1000€ de l’époque.

Les contrôleurs sont les plus polyvalents et là encore comme pour tout achat de bon matos il faudra mettre un peu d’argent. Sous peine de voir le fader rester entre vos doigts lors du premier essai. Ainsi je ne vous conseil pas de prendre le premier en prix mais de vous fier vraiment à l’utilité que vous en aurez et voyez au long terme.

 

Au final ?

 

En conclusion je vous propose de choisir entre le tout numérique avec les jogs se rapprochant du toucher d’une CDJ. Les contrôleurs de Pioneer sont mis à jours régulièrement et l’interface vous permettra d’être le plus polyvalent possible.
Si vous souhaitez toucher à la quintessence même du deejaying alors la platine vinyle avec les vinyle timecodés sont fais pour vous.

Quel support pour commencer à mixer ?
Étiqueté avec :                                            

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :